Dichotomie(s) – création 2021

 

Dichotomie(s) est une création librement inspirée par les mots de Hannah Harendt : « le progrès et la catastrophe sont l’avers et le revers d’une même médaille ». À travers les thèmes de la génétique, de l’intelligence artificielle, de la robotique, cette pièce hybride interroge le monde de demain. Elle joue avec les sons, les mots, mais aussi la danse et l’espace habité. Entre Gilles Sornette, compositeur, Reda Brissel, performer, et l’écriture de Christophe Fiat, une œuvre originale se construit.

Clonage et notion d’identité vont se rencontrer pour nous questionner sur l’évolution de notre société.

Création le 9 décembre 2021@la Menuiserie/La Machinerie 54

Interprétation et chorégraphie : Reda Brissel Composition musicale, direction artistique: Gilles Sornette Texte : Christophe Fiat Création lumières : Olivier Bauer Regard extérieur : Aurore Gruel

Production : Cie Hörspiel Coproductions : La Machinerie 54 – Scène conventionnée d’intérèt national, Le Gueulard Plus SMAC Nilvange Soutiens: Région Grand Est  Partenaires : Centre Pompidou-Metz, La Briqueterie CDCN Val de Marne, La Cité Musicale Metz

Interprétation , chorégraphie: Reda Brissel
Composition musicale, direction artistique : Gilles Sornette
Texte : Christophe Fiat
Regard extérieur : Bernardo Montet
Oreille extérieure : Arnaud Sallé
Lumières : Joël Fabing
Scénographie: Marc Aragones, Gilles Sornette, Reda Brissel


«  le progrès et la catastrophe sont l’avers et le revers d’une même médaille  » Hannah Harendt 


C’est autour de ce concept que se construit la réflexion et le travail que mène Gilles Sornette au sein de la Cie Hörspiel. Dichotomie(s) s’inscrit comme un nouvel opus, une nouvelle page d’un récit entamé il y a quelques années, puisant dans les territoires abordés lors des précédentes expériences.
Dans Kaku (Cie Hörspiel – 2011) il livrait une vision personnelle, critique et poétique de l’énergie atomique. La pièce pourrait reprendre à partir de cette ouverture sur un futur complexe et incertain, cette fois sans focaliser sur un aspect particulier du progrès scientifique mais en considérant de manière plus globale les différentes (r)évolutions à venir  : génétique, transhumanisme, robotique, intelligence artificielle….
Ses projets au sein de la compagnie convoquent régulièrement la danse. Il y a, indéniablement, l’envie de proposer son univers musical au corps en mouvement. Et de nourrir son inspiration, son écriture, de l’espace habité par la danse en retour.
Pour ce projet, une dimension supplémentaire: l’envie d’utiliser la voix. Dans le champ sonore, musical, mais également, surtout, dans le champ chorégraphique. Du texte dansé, du texte «  projeté, du texte diffusé. L’écriture en sera confiée à Christophe Fiat.
Si, sur la forme, Dichotomie(s) peut s’apparenter à une pièce de danse – un interprète «  performer  » et un musicien au plateau – il s’agit d’une pièce mixte où les différentes disciplines se côtoient à égale importance, voire se confondent ou s’entremêlent.
Avec avant toute chose l’envie de proposer une forme sensible, poétique, où le propos constitue l’humus, le terreau sur lequel naissent les idées qui nourrissent la pièce.


Production: Cie Hörspiel
Co production: La Machinerie / CC Picasso Scène conventionnée Homécourt,
La Méridienne Scène conventionnée Lunéville, Le Gueulard Plus SMAC Nilvange
Soutiens : Région Grand Est, DRAC Grand Est
Partenaires : La Briqueterie CDCN Val de Marne, La Cité Musicale Metz

%d blogueurs aiment cette page :